Nouveautés

              
           

La Malédiction de la Momie, R.L Stine

4 sept. 2021

 Coucou ! 

Aujourd'hui, je vous parle d'une lecture qui m'attendait depuis un moment. Je voulais tester les livres d'épouvante pour voir si j'aimais ça et j'ai commencé doucement avec un livre de la collection Chair de Poule destiné principalement aux jeunes lecteurs. Finalement, j'ai beaucoup aimé ma lecture même si je ne suis pas fan du genre. 


Stop ! Pyramide hantée ....

Gabriel s'est perdu dans une pyramide. Sa cousine Sari, qui était dans la galerie devant lui, a mystérieusement disparu. Mais Gabriel a l'impression de ne pas être seul. Qui est là avec lui dans les ténèbres ? Peut-on troubler le repos millénaire de la prêtresse Khala sans courir de danger ?

La malédiction de la Momie se passe en Egypte et un des gros points forts de ce roman, c'est de réussir à nous immerger totalement dans cette atmosphère particulière à l'Egypte avec les pyramides, les momies, la chaleur du désert. J'ai trouvé cela très convaincant et on se sent vite pris au jeu de l'histoire.

Nous suivons les pas de Gabriel, un jeune garçon de treize ans, qui découvre les pyramides et qui va être amené à se retrouver dans l'une d'entre elles. Lui qui est curieux de nature va vite se retrouver confronté à des situations aussi angoissantes que dangereuses. J'ai beaucoup aimé le courage de notre jeune héros. Finalement, l'auteur joue beaucoup sur le suspense, mais aussi sur des scènes assez angoissantes qui s'amplifient à travers le regard apeuré de Gabriel. Les dangers dépassent son imagination et c'est sur cela que joue l'auteur en nous faisant miroiter des dangers qui dépassent notre imagination

C'est donc une lecture pleins de rebondissements et de péripéties qui vont nous surprendre. Malgré tout, je dois avouer que la peur n'est pas le sentiment que je préfère quand je lis, donc j'ai aimé deviner les situations périlleuses car cela m'a permis d'avoir moins peur. Voilà une lecture que je vais conseiller sans regrets à de jeunes lecteurs en quête de sensations fortes. 



D'autres chroniques : 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire