Nouveautés

              
           

Circé, Madeline Miller

7 sept. 2021

 Coucou,

Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler d'une superbe lecture, un véritable coup de coeur pour cette immersion dans la mythologie grecque grâce à Circé. 

Fruit des amours d'un dieu et d'une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l'Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu'elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu'elle est sensible. En l'exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service ? Là, l'immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse...

Ce roman est vraiment puissant et nous offre une histoire magnifique, celle de Circé, cette nymphe immortelle qui va côtoyer tant de personnages connus.

Je connaissais très peu l’histoire de Circé, uniquement à travers les yeux d’Ulysse qui la rencontre au cours de son odyssée. Finalement, j’ai été très surprise de la richesse de son histoire. Circé est la fille d’un titan, Hélios, et d’une nymphe. Son histoire est particulière car elle est vite mise de côté par sa propre famille qui la dénigre sans cesse. Elle va devoir apprendre à être forte et à se défendre par elle-même.

Plusieurs éléments ont retenu mon attention : 

  • Circé est considérée comme la première sorcière dans la mythologie. Madeline Miller raconte avec beaucoup de grâce la découverte de ses pouvoirs et de ses dons. Circé va faire de nombreuses erreurs et aura de nombreux regrets mais elle révèle une détermination à toute épreuve. Elle aime apprendre et découvrir les possibilités liées à son don et j’ai beaucoup aimé suivre son apprentissage.

  • Étant immortelle, Circé va assister, au fil du temps, à la rencontre de plusieurs grands héros dont la mythologie grecque a retenu le nom, tel que Jason, Ulysse ou encore le Minotaure. Madeline nous fait donc vivre en temps réel les plus grands mythes et parvient à les lier les uns avec les autres pour les rendre encore plus réels et concrets à nos yeux. Comment est né le Minotaure ? D’où vient le monstre Scylla ? Qu’arrive t-il à Ulysse après son retour à Ithaque ? Pourquoi Circé vit elle seule ? Madeline Miller répond à toutes ces questions avec moules détails qui nous font enchaîner notre lecture à toute vitesse.

  • De plus, j'ai été vraiment surprise du détail et de la richesse des histoires que nous raconte l'autrice. Notamment la seconde partie du roman avec la présence d'Ulysse et ce qui suivra. D'abord, c'est super interessant car l'autrice reste très fidèle aux différents mythes donc on découvre beaucoup de choses. De plus, Circé apparait en tant que femme avant d'être une sorcière et c'est quelque chose que j'ai beaucoup apprécié. 

  • Enfin, j'ai beaucoup aimé le fatum omniprésent ici, cette notion de destinée implacable qui donne la belle part aux Dieux et que font de tous les autres êtres vivants de simples pions qui ne peuvent rien faire d'autre que suivre les volontés divines. Circé apparait donc comme une femme forte grâce à ses pouvoirs mais terriblement sans défense face à la volonté implacable des Dieux de l'Olympe. 

C'est donc un roman qui m'a totalement conquise et que je relirai avec plaisir. 


D'autres chroniques : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire