Nouveautés

              
           

Grisha - T03 L'Oiseau de Feu, de Leigh Bardugo

3 sept. 2021

Ce troisième tome était vraiment beaucoup mieux que les précédents et m’a totalement transportée. J’ai aimé Alina, qui m’a paru beaucoup plus forte et posée, Mal, qui m’a beaucoup moins agacée, tout le groupe d’amis en fait qui est soudé et qui apporte une vraie fraîcheur à l’histoire, notamment grâce à Zoya, que j’avais détesté dans les tomes précédents et que j’ai vraiment apprécié dans ce tome. 

MANIPULATION. PARJURE. TRAQUE.
Un royaume au bord du chaos.
Un tyran sur un trône d'ombre.
Sans alliés. Sans armée.
Une sainte sans pouvoirs.
Le combat final de la lumière contre les ténèbres.
AMOUR. LOYAUTÉ. DÉLIVRANCE.
Le salut de Ravka mérite-t-il tous les sacrifices ?
Seule l'Invocatrice de lumière en décidera.

Autre point vraiment chouette : le rythme du roman qui est beaucoup moins lent que le tome précédent notamment. Ici, les péripéties s’enchaînent et nous poussent à tourner les pages sans nous arrêter. Alina a une mission et elle est plus déterminée que jamais pour la mener à bien. J’ai aimé son courage, sa volonté de réussir, de ne plus être passive mais bien maîtresse de son pouvoir. On la voit s’affirmer de plus en plus, prendre confiance en elle, et ça fait du bien de la voir affronter ses erreurs, prendre des décisions, mener son groupe. Elle devient légitime et j’ai vraiment beaucoup plus aimé son personnage qui est beaucoup plus assuré que dans les tomes précédents.

Enfin, un des gros points forts a été que je me suis faite surprendre par l’histoire plus d’une fois et ça, c’est génial carje n’ai pas du tout vu venir les évènements et plus d’une fois, je me suis dit « Waow trop bien ! » ou « Sérieux ? ». Parfois, ça fait du bien de se laisser mener par l’histoire et d’être surpris et là, c’est une totale réussite pour moi. 

Finalement, je dois dire qu’un de mes personnages préférés reste Nikolai dont j’ai adoré le role et le caractère. Il agit vraiment avec l’aisance d’un prince et en meme temps, tout ce qu’il fait montre sa détermination de réussir et de tout donner pour son pays. 

Leigh Bardugo est très visuelle dans ses descriptions, ce qui fait qu’on se projette totalement dans l’histoire et qu’on est encore plus imprégné dans celle-ci. Donc c’est une très bonne fin de trilogie pour moi. 

D'autres chroniques du roman : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire