Nouveautés

              
           

Le défi - Emma Chase

11 janv. 2015



Juste trois mots : Jeune, Léger, Frivole

Collection : Jeux dangereux, T1
Genre : Romance, Young Adult

"Le défi" est un mélange des films "John Tucker doit Mourir" et "Comment se faire larguer en dix leçons". Les personnages principaux ont dix-neuf ans, l’âge où tout est permis et où les hormones gouvernent très souvent les actes. D’un côté, nous avons Braden, fils de riches, il a toujours mené la belle vie et un essaim de filles papillonnent autour de lui. Il sait qu’il peut toutes les avoir et a pris l’habitude d’en choisir une et de lui faire sa fête. D’un autre côté, nous avons Maddie, qui côtoie souvent Braden car c’est l’amie de sa meilleure amie Megan. Maddie a été blessée par la vie, surtout lorsque sa mère est morte très brutalement. Sa famille n’a alors plus été la même. Maddie est une fille sérieuse, gentille et sexy. Elle déteste le comportement de Braden et n’hésite pas à le montrer clairement.
Un soir, les amies de Maddie font un pari avec elle : elle a un mois pour rendre Braden totalement amoureux, coucher avec lui et le larguer ensuite pour lui montrer la manière dont il abuse des jeunes femmes. Cependant, Braden et ses amis font également un pari : Braden a un mois pour dévergonder Maddie et faire en sorte qu’elle couche avec lui, quelques soient les moyens mis en place. 
On assiste donc à un combat entre ces deux personnages. Mais pourtant, ce qui semblait au départ une bonne idée d’intrigue se révèle finalement assez décevante. L’alchimie entre le couple aurait pu être beaucoup plus accentuée et j’ai trouvé assez dommage de ne pas aller davantage dans les profondeurs des sentiments. Non seulement j’ai trouvé que l'histoire manquait de profondeur, mais l’alchimie entre le jeune couple est très faible je trouve. Cependant, mon jugement est peut-être faussé par le fait que ce couple est très jeune : les personnages ont moins de vingt ans et je suis davantage habituée aux Young Adult mettant en scène des jeunes de bien plus de vingt ans. Cette jeunesse apparait également dans les réparties des personnages puisqu’on a un mélange de langage assez cru et des réparties qui se veulent plus profondes. Pourtant, le décalage est assez spécial entre la description du personnage qui tend à mettre en scène quelqu’un de populaire mais assez superficiel, et un discours parfois très profond qui se veut très réflexif.
Vous l’aurez compris, je quitte ce roman assez mitigée sur mon avis. Ce roman présentait de grandes idées, mais cela m’est pas assez mis en avant. C’est dommage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire