Nouveautés

              
           

L'amant de mes songes - Robin Shone

23 juil. 2014

Mercredi 23 juillet 2014
Auteur : Robin Shone
Titre : L'amant de mes songes
Date de sortie : 16 avril 2011
Collection : Passion intense - J'ai lu
Pages : 314

     Ce livre est un mélange de passion et de vengeance. Ici, nous sommes loin des modèles du genre. L’auteur nous entraine dans un récit très sombre et parfois même très dur, en y intégrant malgré tout des passages très sensuels. 


     L’intrigue se construit autour du couple principal : Anne Aimes et Mickael ou Michel. Mlle Anne Aimes est ce qu’on appelle communément une "vieille fille". Elle a passé sa vie à soigner ses parents malades et ne s’est ainsi jamais mariée. À la mort de ses parents, elle a trente six ans et est toujours vierge. Elle décide alors de payer un prostitué anciennement très réputé qu’elle a croisé jadis et sur lequel elle avait fantasmé, pour qu’il comble ses moindres désirs pendant un mois. Michel des Anges est connu comme le célèbre courtisan d’une maison de rencontres. Toutefois, il a subi un grave incendie il y a cinq ans, et sa beauté a été compromise puisqu’il est maintenant marqué par le feu. 

     Michel est un personnage très énigmatique et l’intrigue première est liée à la vengeance qui l’anime. Il est entouré d’un sombre danger qui semble le suivre partout. En effet, un "homme" le traque et s’attaque à tous ceux qui sont proches de lui. Et c’est cette dimension qui me semble nouvelle dans le roman. Les héros masculins sont torturés et une aura angoissante flotte à travers tout le roman. Le passé de Michel est malsain et apporte une atmosphère presque glauque à ce qui est au départ une romance. On s’approche un peu trop lentement du dévoilement de l’intrigue mais l’auteur sait gérer son suspens pour accrocher davantage le lecteur. 

     Autre point très positif du roman : les dialogues entre les personnages principaux. Ici, toute la sensualité et la passion du couple transparait dans leurs échanges. Ils sont rapides, intenses et osés. Ils font frissonner le lecteur et l’entrainent dans un voile de désir. Au contraire, les actes en eux-mêmes sont assez peu explicites et beaucoup d’ellipses poussent le lecteur à imaginer davantage les scènes de lui-même. L’effet est renforcé par les échanges qui développent l’imagination du lecteur. 

     Quant à Anne Aimes, j’ai aimé sa volonté. Elle a attendu longtemps avant de pouvoir réaliser ses fantasmes. Du coup, elle fait preuve de beaucoup de caractère et elle ose "s’imposer", malgré les mœurs de cette société anglaise du dix-huitième siècle. Anne n’hésite pas à dire ce qu’elle veut et de simples mots font de ses paroles des promesses de plaisirs charnels intenses. 

     Au final, un roman riche en émotions, très bien écrit mais assez lent au début. La passion me semble secondaire par rapport à l’intrigue principale et l’auteur utilise beaucoup l’effet d’ellipse pour ajouter une sorte de mystère à son histoire.

Les +
Les -
Les dialogues
La description psychologique précise des personnages
L’aspect très horrible de l’enfance de Michel
Des passages assez longs 

Un extrait!!!

« — Et si… si une femme ne savait pas quoi vous demander ? s'enquit-elle d'une voix inhabituellement forte, son épaule frottant contre celle de Michael. Si... elle ne savait pas combien de doigts elle voulait en elle?
— Dans ce cas, j'en introduirais un, puis un autre, Jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus en accueillir un de plus sans en être incommodée.
[...]
— Combien une femme en accueille-t-elle, normalement?
— Trois. Parfois quatre.
— Il est sûr que ça ne doit pas toujours être confortable. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire