Nouveautés

              
           

Invitation au plaisir, Renee Bernard

27 juil. 2014

Dimanche 27 juillet 2014

Auteur : Renee Bernard
Titre : Invitation au plaisir
Date de parution : 2 décembre 2010
Collection : Passion Intense - J’ai Lu
Pages : 315

     Une jeune veuve qui décide de se venger, un duc qui revient sur ces terres après une longues absences pour la même raison, ce roman mêle romance et vengeance avec facilité. La jeune Merriam Everett est veuve depuis bientôt huit ans, et elle n’a jamais réussi à ce débarrasser de l’image de souris qu’on a d’elle, celle d’une femme très timide. Alors, lorsque Julian Clay, un comte, se moque une fois de plus d’elle, c’en est trop. Elle décide de se venger en lui montrant qu’elle aussi peut se transformer en chat si elle le désire. Alors, au cours d’un bal masqué, elle décide de prendre cet homme au piège en jouant avec lui avant de l’abandonner. Sauf que la jeune femme se trompe de cible et séduit en fait un très bel homme. Malheureusement ou très heureusement pour elle, le désir est plus facile à arrêter en théorie mais pas en pratique, et Merriam passe alors entre les bras de cet homme un moment de pure folie. 

     Cependant, cet homme n’est autre que le duc Drake de Sotherton. Après l’assassinat de sa femme, il a quitté brusquement la ville mais revient aujourd’hui plus puissant que jamais. Et après le bal masqué, il est plus que jamais troublé par le chat qui l’a séduit et ensorcelé. Mais ce qui motive le retour de Drake, c’est avant tout de se venger de celui qu’il considère comme le meurtrier de sa femme, Julian Clay. Alors, lorsqu’il s’aperçoit que Merriam entretient une relation avec ce dernier, il va tout faire pour mettre en place une vengeance. 

     Les nombreuses scènes d’érotisme sont très bien écrites et surtout très variées, ce qui ne fait que favoriser le récit. Drake prend en charge son apprentissage et lui fait découvrir le large panel de l’érotisme. En la prenant pour maitresse, nous découvrons le sort réservé à ces jeunes femmes qui faisaient passer la "morale" en second plan. Entre eux deux, la passion est au rendez-vous et les scènes intimes sont chaudes à souhait. 

     Un point négatif cependant, la manière dont Drake utilise Merriam. Parfois, j’ai trouvé la situation vraiment injuste pour elle. Elle semble si innocente, entourée de deux hommes qui l’utilisent comme un pion. Malgré tout, elle ose s’imposer et suivre ses désirs au lieu de rester la jeune fille transparente qu’elle a toujours été. Elle se révèle alors une grande séductrice, consciente de ses charmes et de ses atouts. J’ai adoré les petits rendez-vous secrets qu’elle a avec Mme DeBoursier. Ce sont des moments de fraicheur qui ajoutent de l’humour au récit. D’ailleurs, les personnages secondaires valent la peine d’être connus car ils sont tous plus complexes que prévu au premier abord. On ne veut que connaître davantage ces personnages.

Les +
Les -
- Les dialogues
- L’apprentissage de Mme Everett
- La description des scènes érotiques
- Le comportement de Drake parfois
- La résolution un peu trop rapide de l’intrigue principale

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire