Nouveautés

              
           

Alad'2, de Lionel Steketee (sans spoilers)

13 oct. 2018



Après avoir libéré Bagdad de l’emprise de son terrible Vizir, Aladin s’ennuie au palais et ne s’est toujours pas décidé à demander en mariage la princesse. Mais un terrible dictateur, Shah Zaman, s’invite au Palais et annonce qu’il est venu prendre la ville et épouser la Princesse. Aladin n’a pas d’autre choix que de s’enfuir du Palais… Il va tenter de récupérer son ancien Génie et revenir en force pour libérer la ville et récupérer sa promise.

Et bien, avant de commencer ma chronique, je vais le dire de suite, je n'ai pas été conquise par ce film. Je l'ai trouvé long, ennuyeux et pas du tout drôle, ou alors d'un humour bien particulier, très bas en tout cas.

Nous retrouvons Aladin fiancé à la princesse mais nous sommes loin du final heureux de l'opus précédent. Aladin est un véritable gamin qui agit comme tel au grand désespoir de la princesse qui a un pays à gérer. Pour le coup, j'ai trouvé cette image d'Aladin bien triste car il ne soutient pas du tout la princesse et se moque de ses problèmes. Alors évidemment, quand un danger survient, sa première réaction est de fuir les problèmes, jusqu'à ce qu'il se rende compte que ce n'est pas la Bonne solution. 

On retrouve dans ce film tous les éléments du conte : le merveilleux avec les génies et la magie, un méchant cruel qui met en danger le héros, et même cette voix du narrateur extérieur et omniscient qui sait ce qu'il va se passer et qui raconte son histoire pour nous tenir en haleine.

Tout est donc mis en place pour nous faire aimer le film et je ne le nie pas, de nombreuses péripéties sont bien trouvées et mettent vraiment le héros, d'une part en position d'acquérir de la force pour réussir sa mission, d'autre part le mettent face à son ignorance et sa bêtise pour qu'il grandisse un peu et devienne plus mature. 

Mais le gros point noir a pour moi été la stupidité des personnages. Je suis d'accord, cela fait rire au début. Mais lorsque cela devient trop récurent, c'est juste un mauvais moment et j'ai eu du mal à rire aux mêmes blagues répétées encore et encore. Jamel Debbouze ne fait que se répéter et en devient lourd. Quant à la princesse Shallia, elle est constamment avec sa poitrine aux yeux de tous et ça m'a perturbée plus d'une fois. 

Bref, la bande annonce m'avait fait miroité un film dynamique, drôle et rempli de péripéties bien rythmées, donc j'ai été assez déçue du résultat final.

Et vous, qu'en avez vous pensé ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire