Nouveautés

              
           

Dans un Silence, de Abby Glines

29 mars 2017

  

De quoi ça parle ? 

La vie de Maggie a volé en éclats il y a deux ans, lorsque son père a assassiné sa mère sous ses yeux. 
Après avoir raconté tous les détails à la police, elle a décidé de ne plus jamais parler. À son arrivée au lycée de Lawton en Alabama, tout le monde la croit muette. Et personne n'aurait pu imaginer qu'elle se rapproche de West Ashby, le beau footballeur-star du lycée. Mais lors d'une soirée au campus, West confie ses peines à Maggie. Son père souffre d'un cancer qui le consume peu à peu. Maggie décide alors de retrouvrer sa voix seulement pour lui. Les secrets qui les lient vont-ils les amener à briser tous leurs silences ?

Mon avis

Dès que j'ai lu le résumé de ce roman, j'ai pensé à Mes Mots Sur Tes Lèvres de Katja Millay et j'ai eu envie de le lire. Et puis, c'est un roman de Abbi Glines, que j'aime beaucoup depuis sa série "The Rosemary Beach". Finalement, il ne m'a pas autant plu que ça. J'ai beaucoup aimé l'histoire de départ mais j'ai eu du mal à vraiment m'attacher aux personnages.

Maggie est une jeune fille qui, suite à un énorme traumatisme, a décidé d'arrêter de parler afin de se protéger. Elle emménage chez son oncle et va aller au lycée où elle va rencontrer West, un garçon qui l'envoûte et dont elle perçoit la souffrance. Alors, elle se met à lui parler afin de lui venir en aide.

L'histoire est très touchante, notamment parce que les relations parents-enfants sont au centre de l'intrigue et qu'elle touche des personnages qui n'ont rien demandé et qui doivent subir une situation assez horrible à imaginer. Maggie et West se comprennent très bien et deviennent des ancres l'un pour l'autre. Pourtant, j'ai trouvé certaines situations un peu exagérées, comme la rapidité de leur attachement ou encore le fait qu'elle lui passe toutes ses conneries sous prétexte qu'elle n'est qu'une amie et que cela lui suffit. Je veux dire, j'avais l'impression de la voir souffrir pour rien et vu tout ce qu'elle a déjà subi, je trouvais ça un peu trop.

L'autre gêne que j'ai ressentie est l'effet de redondance du roman. On a l'impression que la situation n'avance pas du tout et que les péripéties se répètent sans réelle conséquence. Les matchs s'enchaînent sans que cela ait un véritable intérêt.

Ce tome est le premier d'une nouvelle série d'Abbi Glines et il sert d'introduction à ce nouvel univers. Pourtant, j'ai eu du mal à m'attacher aux amis de West qu'on devine être les héros des prochains tomes. Même Brady, le cousin de Maggie, ne m'a pas du tout convaincue. Je l'ai trouvé très changeant, soufflant sur le chaud et le froid. 

Bref, ce n'est pas un roman qui restera en mémoire et je ne pense pas lire la suite de la série mais le style d'Abbi Gline fait qu'on lit l'histoire jusqu'au bout tout en passant un bon moment.  

2 commentaires:

  1. Coucou. j'aime beaucoup tes petites illustrations à côté de la couv'. J'hésite...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai entendu de bons avis, jusqu'à présent, alors je pense le lire malgré ta chronique mitigée.

    RépondreSupprimer