Nouveautés

              
           

La Guerre des Cauchemars, BF. Parry

27 mars 2016


La série continue à être toujours aussi captivante, même plus à vrai dire puisqu'on rentre au coeur de l'action. L'heure n'est plus à la plaisanterie car le monde d'Oniria est en pleine guerre. Les cauchemars se révoltent, dirigés par la Bête, un puissant et dangereux dragon qui tient sous son pouvoir le père d'Eliott. 
Nous avions quitté celui-ci, plus déterminé que jamais à sauver son père et cet objectif ne faiblit pas dans ce tome. Eliott prend de plus en plus d'assurance et c'est un vrai plaisir de suivre sa quête et ses aventures. Loin d'être un héros parfait, il a de réelles faiblesses mais n'en est pas moins attachant car sa volonté est implacable. Entouré de ses amis, dont la belle Aanor qui fait battre son coeur un peu plus vite, il va tout faire pour libérer son père de ce coma qui l'entraîne vers des pentes dangereuses. 
Ce tome est beaucoup plus sombre que les précédents mais reste toujours aussi addictif. J'ai d'ailleurs eu du mal à m'en détacher, tant je souhaitais connaître ce qui allait arriver à Eliott. Alors que la menace gronde et se révèle terriblement dangereuse, seul l'union dans le groupe peut permettre aux résistants dont Eliott fait partie de gagner la bataille. Pourtant, de nombreux secrets ainsi que des non-dits vont venir entacher la confiance au sein de l'équipe, ce qui entraînera de nombreux rebondissements, dont plus d'un m'a surprise. 
Ce tome met en avant le personnage de Katsya (présente en gros plan sur la couverture du livre). Le caractère du personnage est ici beaucoup plus travaillé et à l'image du roman, celle-ci apparaît beaucoup plus sombre que dans les tomes précédents. 
On alterne les scènes drôles qui montrent l'évolution et la puissance d'Eliott et les scènes plus angoissantes qui soulignent la force toujours un peu plus grande des cauchemars. Mais le meilleur, c'est qu'on a enfin des réponses! Bon, pas à toutes nos questions, bien évidemment, mais il n'empêche que l'intrigue avance sans nous frustrer complètement et ça, c'est génial!
J'ai donc plus que hâte de lire le dernier tome, surtout que la fin m'a presque fait pleurer!!! 

3 commentaires:

  1. Je n'ai pas encore lu le tome 2 (et donc, pas toute ta chronique) mais j'ai adoré le premier tome :p Il faudrait que je me procure la suite, tiens ^^

    RépondreSupprimer
  2. Le premier opus sommeille toujours dans ma PAL mais j'ai bien hâte de m'y mettre! Juste pour t'aviser, cette lecture ne peut compter pour celle de mars étant donné que j'avais choisi Le seigneur des anneaux tome 1 pour ce mois comme lecture!

    RépondreSupprimer