Nouveautés

              
           

Archer's Voice, Mia Sheridan

12 mars 2016


J'attendais ce livre avec impatience, notamment parce qu'une multitude de blogs en parlait avec énormément d'enthousiasme. C'était LE roman à lire parmi les sorties de février 2016 et il valait son pesant d'or, dirait-on. J'avais un peu peur de le lire, au vu des attentes que j'avais. Finalement, je n'aurais pas dû regarder toutes ces critiques si élogieuses car j'en ai espéré un peu trop et je suis ressortie assez déçue de ma lecture. 

Nous suivons dès le début le personnage de Bree Prescoli, une jeune femme meurtrie par la vie qui a décidé de s'éloignait de tout ce qu'elle connaissait afin de se reconstruire. Elle arrive donc dans une petite ville du Maine et va trouver de quoi s'installer. Ce que j'aime dans les romans qui se déroulent dans les petites villes, c'est cette ambiance très intimiste et familiale qui s'installe progressivement entre les différents personnages. Chacun prend soin de l'autre et cela donne une image assez positive des liens sociaux. À côté de ça, on a également droit au méchant très caricaturé de l'histoire mais ici, cela ne pose pas de problème, si ce n'est que le méchant de l'histoire n'est pas si souvent présente que cela. 

Bref, Bree rencontre Archer, un jeune garçon exclu de la société qui vit en reclus dans la propriété de son oncle décédé. Archer est unique et Bree va se rendre compte qu'il a beaucoup à partager mais que personne n'a jamais pris la peine de s'intéresser à lui. Franchement, je l'avoue sans peine, Archer est à croquer. Il dégage une grande sensibilité et une grande curiosité de ce qui l'entoure. Pour ne rien gâcher, il est très mignon et très indépendant également. De par son passé, il n'ose s'attacher à personne et on le comprend aisément car son histoire est bouleversante. De fil en aiguille, il va nouer une relation profonde avec Bree. Finalement, je crois que c'est le comportement de Bree qui m'a le plus dérangé. Elle tombe très vite amoureuse d'Archer alors que leur relation n'a pas débuté de la meilleure manière possible. Puis subitement, elle se met subtilement à lui demander de nombreux changements. Je sais bien que ce n'est pas volontaire chez elle mais j'ai trouvé cela vraiment dommage. Et si on ajoute à cela la relation qu'elle entretient avec le cousin d'Archer,  on atteint parfois des situations qui m'ont dérangées

Même si j'ai été totalement conquise par Archer, qu'il soit un petit garçon de sept ans ou sa version adulte, je reste dubitative face à l'intrigue qui l'entoure. Je me pose pleins de questions qui remettent en cause le noeud même de l'intrigue, car elles concernent ses parents. Je ne m'étendrais pas davantage sur ce sujet car je ne voudrais pas vous spoiler l'histoire :)

La deuxième partie du roman m'a fait penser à Simple Perfection de Abbi Glines avec Woods et Bella... sauf que j'ai préféré Simple Perfection, peut-être parce que je l'ai lu en premier. Archer comprend qu'il dépend trop de Bree et cela va lui faire peur. Finalement, le roman est davantage centré sur lui et sur la manière dont il évolue pour devenir l'homme qu'il devrait être. C'est une véritable quête d'identité et je regrette juste de ne pas avoir eu son point de vue à ce moment là pour mieux imaginer ce qu'il a pu ressentir et penser. 

Pour conclure, je dirais que j'ai beaucoup aimé le roman mais que ce n'est pas un coup de coeur car j'avais trop d'attentes qui ne se sont pas réalisées. Néanmoins, j'ai passé un très bon moment en compagnie d'Archer et de Bree, donc je vous le recommande. 

5 commentaires:

  1. Je ne suis plus vraiment tenté par ce livre, depuis que j'ai appris qu'il y avait pas mal de scènes de sexe ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je me souviens que tu me l'avais dit et tu as raison. En fait, c'est parce qu'il est ignorant de tout, du coup, elle a un peu le rôle du prof. Et c'est vrai que c'est assez détaillé...

      Supprimer
  2. J'ai adoré Archer's Voice mais avec le recul une ou deux petites choses me chiffonnent.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai été très déçue par ce roman également... Pour moi, il avait tout pour être excellent, un bon sujet de fond, des personnages attachants mais cette vulgarisation est juste déplaisante!!

    RépondreSupprimer
  4. On le voit tellement partout qu'il nbr me tente pas vraiment (je pense que je serais déçue, en fait). Bon, et la couverture ne me fait pas du tout envie (madame superficielle, bonjour )

    RépondreSupprimer