Nouveautés

              
           

Aaron, JP. Barnaby

11 mars 2016





J'ai lu ce roman il y a maintenant près de deux semaines, mais les sentiments qu'il m'a inspirés sont toujours très présents quand j'y repense. On ne peut pas sortir indemne d'une telle lecture. Elle nous bouleverse et nous transforme

Aaron est un héros torturé.  Il a vécu un calvaire lorsqu'il avait dix-sept et le récit qu'il nous en fait ainsi que les flash-backs qui le gagnent ne peuvent que nous bouleverser. On comprend sans peine pourquoi il est autant renfermé et tous les blocages qui le touchent. Certains diraient qu'il est foutu, que sa vie a été brisée en une seule soirée. D'ailleurs, lui-même le pense. Malgré tout, il souhaite s'en sortir. Son désespoir est vibrant et nous donne envie de lui tendre la main. Il a tant besoin d'aide que cela ne peut que nous serrer le coeur. Lorsqu'il entend ses parents parler de le mettre dans un centre, il décide de tout faire pour prouver qu'il peut guérir. C'est ainsi qu'il va s'inscrire à l'université. 

C'est un très grand pas pour lui et tout est mis en avant pour nous faire ressentir l'immense souffrance qu'il a en lui. En allant à l'université, il va rencontrer Spencer, un jeune homme introverti qui pratique la programmation. Spencer est différent et tente également de se faire une place dans ce monde, en faisant accepter aux autres sa différence. Ce qui les sépare du reste du monde va finalement les rapprocher et c'est avec plaisir que nous suivons les premiers pas de leur amitié. J'ai particulièrement apprécié le fait qu'ils se sentent chacun libres d'être qui ils sont. On sent s'installer l'alchimie qui les lie et c'est un véritable plaisir de voir grandir leur évolution. 

Finalement, ce roman parle de reconstruction. Celle d'Aaron qui essaie tant bien que mal d'avancer après la terrible tragédie qu'il a vécue. Celle de Spencer qui doit apprendre à faire confiance à l'autre. C'est un new adult qui traite de sujets très sensibles et parfois difficiles à aborder mais l'auteur a un tel tact et un si grand respect pour ses personnages qu'on se sent à notre place tout de suite. N'hésitez donc pas à le lire mais préparez vos mouchoirs!

2 commentaires:

  1. J'adore cette couverture... elle a quelque chose de poignante! Et ton avis ajoute une coche de plus! Je le note volontiers :-)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'avais pas entendu parler de ce bouquin, mais t'a chronique donne plutôt envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer