Nouveautés

              
           

Sans Remords, Tiffany Reisz

15 juil. 2015


Juste Trois Mots : Apprentissage - Découverte - Passion
Date de sortie : Juillet 2014
Nombre de pages : 354
Collection : Chroniques d'une Initiée #2
Genre : Erotica


Ce roman rassemble tout ce que j'aime : romance, passion, danger, secret, attente, suspense... et j'en passe! J'ai été séduite et j'en redemande!!



Après être retournée auprès de Søren, Nora apprend que celui-ci a la possibilité de devenir évêque. De plus, une journaliste tente de se rapprocher de Søren afin de percer le mystère qui semble l'entourerSøren demande donc à Nora de quitter la ville avec le jeune Mickaël afin de garder leurs secrets bien cachés

Dans ce roman, plusieurs couples se forment et se lient. Je ne peux qu'être admirative face au talent de Tiffany Reisz qui met en lumière l'évolution des sentiments pour chacun des personnages. La frustration et le plaisir sont au programme et elle parvient à nous faire ressentir chacune de ces émotions. 

Søren apparait ici très sûr de lui, toujours manipulateur et tellement prudent. Tout en étant le personnage principal par rapport à l'intrigue de ce tome, Tiffany Reisz fait en sorte d'accorder autant d'attention, sinon plus, aux personnages secondaires.

Nora est, bien sûr, l'élément central de chaque tome ; Elle reste égale à elle-même, remplie d'humour et toujours avec une répartie du tonnerre. Elle est à chaque fois entourée d'une panoplie de jeunes hommes renversants. C'est ici le cas de Griffin et Mickael, deux jeunes hommes forts différents qui ont chacun un lien vraiment étroit avec Nora. Griffin est un jeune riche qui a tout pour lui. Il est blasé, magnifique et riche à souhait. Mickael est le jeune protégé de Nora. Âgé de seize ans, il est apparu dans le tome précédent en tant que cadeau de Søren donné à Nora, avec qui il a perdu sa virginité. Suite à une tentative de suicide, il est très suivi par Søren et Nora. Très troublé par les désirs qu'il ressent, il est confronté à la réalité d'avoir des parents très conservateurs qui refusent de l'accepter tel qu'il est. L'auteure aborde ici le thème des relations tabous avec des adolescents qui sont trop vite confrontés à la discrimination de leur désir et de leur sexualité. Mickael est renfermé et n'ose accepter ce qu'il ressent. Cet été est donc un parfait moyen de se libérer de ses démons et d'accepter qui il est vraiment.

J'ai beaucoup aimé le détail dans les descriptions ainsi que la profondeur des caractères que l'auteure crée pour chaque personnage. La relation entre Søren et Nora n'est qu'un fil dans une énorme toile et l'auteure tente de montrer justement la multiplicité de fils qui peuvent exister. 

Deux intrigues s'entremelent dans ce tome. L'une est somme toute très romantique, avec la mise en avant du rapprochement entre deux personnages, et l'autre est davantage de l'ordre de l'investigation. En effet, une journaliste va tout faire pour découvrir le secret que cache Søren. Tiffany Reisz dresse ici le portrait d'un homme qui parvient très bien à manipuler les gens. Il apparait tel un chasseur puissant et cruel qui joue avec sa proie. J'adore la manière dont il parvient à manipuler la journaliste sans que celle-ci ne s'en rende compte. À travers le regard de Suzanne, l'auteure peint le portrait des prêtres catholiques d'après le point de vue de la population. Il n'est pas du tout flatteur et insiste sur l'aspect amoral de ces hommes d'église. C'est donc un portrait particulier actualisé qui est ainsi dressé. 

Je suis à chaque fois un peu plus admirative du style de Tiffany Reisz. Elle donne une telle profondeur et une telle intensité à son récit que j'ai été plus d'une fois happée par son récit. On découvre un peu plus le monde du bdsm à travers l'initiation de Mickael. 
Tout est fait pour impliquer le lecteur dans les émotions des personnages. De plus, l'auteure décrit de façon très imagée les scènes sulfureuses. 

❀ ❀ ❀ 

Extraits

« — Oh ! Pu… rée.
Renversée sur le lit, la tête dans le vide, Nora venait d’apercevoir un rayon de soleil qui traçait une ligne blanche fatidique sur le plancher de la chambre.
— Eleanor, puis-je savoir pourquoi tu penses à la nourriture dans un moment comme celui-ci ? »



« Michael remua nerveusement sur le tapis sans oser tourner son visage vers son interlocuteur. Il dut répéter sa réponse plusieurs fois mentalement, avant d’oser la prononcer à voix haute. »



« Michael est parfait. C’est l’homme de mes rêves… Enfin, le garçon de mes rêves. Oh ! Nora ! Je suis dans la merde ! »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire