Nouveautés

              
           

Indéniable, Madeline Sheehan

8 juil. 2015

Juste Trois Mots : Puissant - Violent - Passionnant
Date de sortie : Janvier 2015
Nombre de pages : 370
Collection : Hell's Horsemen #1
Genre : Erotica


Un livre qui en vaut la peine. Pas de faux-semblant, ni de détour, l'auteur entre au cœur de la vie de ces bikers et nous imprègne de cette atmosphère sombre et violente. À lire au moins une fois. 


Eva Fox rencontre l'amour de sa vie alors qu'elle n'a que cinq ans et lui la vingtaine. Issus tous deux du monde intraitable des bikers, Eva n'a cependant pas conscience de toute ce qu'il lui faudra affronter pour être auprès de Deuce. Commence alors un jeu de séduction entre eux, parsemé de haine, de violence et de perversion. 

Suite à l'ampleur de la critique face à ce roman, je m'étais dit qu'il n'était pas du tout pour moi. Trop de critiques négatives, trop de violence, trop de trop...

Finalement, je me suis quand même laissée tenter (je suis faible...) et j'ai décidé d'avoir ma propre opinion sur ce roman (grand bien m'en fasse). Si vous saviez comme je suis heureuse d'avoir pris cette décision! Elle m'a permis de découvrir un roman original (dans le domaine de la romance je parle), où tout n'est pas tout rose et tout beau mais dans lequel les héros se prennent des coups violents et souffrent à n'en plus finir. 

Eva Fox est spéciale. Son père est le président d'un club de bikers : elle est donc tout à fait consciente du milieu dans lequel elle a grandi. L'histoire se déroule sur de nombreuses années et c'est grâce à ça qu'on peut assister à l'évolution de cette toute petite fille en femme fatale. Son personnage est intéressant car complexe. Tout n'est pas complètement blanc ou noir, mais plutôt décliné dans une palette de gris. Je n'ai pas toujours compris ces choix, j'ai hurlé à plusieurs reprises mais le pire, c'est que je la comprenais. Elle n'a pas choisi la vie qu'elle a mais elle s'est adaptée à ce qui était à sa disposition. Le plus choquant ? Sa relation avec Franckie je pense. Il la désire, la possède et la fait souffrir mais elle ne se plaint jamais. Comme si elle ne pouvait changer les choses et qu'elle était obligée de faire avec. Et ça sera à chaque fois comme ça. Je ne comprends pas comment elle peut se retrouver dans une situation qui la met en danger ou qui la fait souffrir mais en même temps, je comprends la honte qu'elle peut ressentir face au plaisir qui naît de ses relations. Vous avez dit compliqué ? 

Et que dire de Deuce ? Au tout début, la différence d'âge m'a un peu gênée mais cette gêne s'efface peu à peu tellement on est pris dans l'histoire. Deuce est puissant, autant par sa force physique que par son autorité. Il ne semble rien craindre et, il manie les mots avec délice, ce qui le rend si séduisant. Pourtant, même si ces déclarations m'ont faite frissonner, ses actes sont en totale opposition avec ce qu'il dit. La manière dont il traite plus d'une fois Eva m'a enragée. Certaines scènes érotiques sont vraiment choquantes, par la manière dont il utilise Eva. Quant à la fidélité, n'en parlons même pas! Du coup, j'ai du mal à le considérer totalement comme un héros car m'a paru trop souvent brutal et cruel, n'ayant aucun respect pour Eva. 

Bref, ce sont des personnages meurtris, ayant chacun une part plus ou moins développée de folie. Le récit est tout de suite plus profond mais les revers sont présents dans les situations déchirantes. 

Au final, dès le début, on se demande si Eva pourra être avec Deuce. Ils ressentent tous les deux la même chose mais sont chacun pris dans le tumulte de leur vie. J'ai beaucoup aimé la manière qu'a l'auteur de raconter leur histoire. Elle est parfois laide, parfois cruelle mais au fond, chacun des évènements est nécessaire pour aller du début à la fin. 

Je ne dis pas que j'ai aimé tous les passages. Certains sont d'une violence extrême et, si comme moi, c'est votre premier roman sur le monde des bikers, alors on peut dire qu'on rentre dans le vif du sujet. Il faudrait lire d'autres livres sur le même thème pour avoir un avis plus objectif. Pour l'instant, les mots qui me viennent à l'esprit et qui font référence au monde des bikers sont : infidélité, beuverie, folie, illégalité. Rien de très romantique en somme. 

Par contre, le méchant est terrorisant, non seulement dans sa manière d'être mais dans sa manière de penser. Il m'a fait froid dans le dos. 

J'ai adoré le style d'écriture de Madeline Sheehan. Il est prenant, rapide, sans fioriture ni détour. On peut ne pas aimer l'intrigue mais on ne peut s'empêcher de lire car on est comme happés par l'histoire. J'aime cette sensation. On ressent davantage les émotions des personnages. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire