Nouveautés

              
           

Lothaire, Kresley Cole

12 juin 2015


 Juste Trois Mots : Génial - Tordant - Superlatif
Date de publication : Mars 2014
Nombre de pages : 606
Collection : #10 Les Ombres de la Nuit
Genre : Bit-Lit

Lothaire, l'Ennemi de toujours. Il est un des plus vieux vampires qui existent et il a su se faire une place royale dans le monde du Mythos. Craint de tous, il obtient toujours ce qu'il veut. Et maintenant, ce qu'il veut, c'est Saroya, la déesse des morts qui a pris possession du corps d'une mortelle, Elisabeth. Si seulement, Elisabeth voulait bien cesser d'apparaître, cela ravirait Lothaire. Car c'est Saroya qu'il considère comme son âme soeur et jamais il ne s'abaisserait à aimer une simple mortelle

J'avais vraiment hâte de commencer ce roman car le personnage de Lothaire apparaissait depuis si longtemps qu'il avait su nous allécher. Finalement, je n'ai pas été déçue. Lothaire a su me charmer malgré son mordant et son égocentrisme. Il a souffert et a une vision très cadrée des choses. Alors, face à une Elisabeth plus qu'imprévisible, il se trouve complètement déconcerté! Elisabeth, elle, est très vive d'esprit. Elle n'a pas peur de lui alors que tout le monde le craint et elle a des valeurs, choses qu'il n'a pas ! Il est sournois, elle est honnête. Il est méchant, elle est gentille. Ils sont opposés mais ne cessent d'être attirés l'un par l'autre. Elle se défend avec les armes dont elle dispose et c'est juste génial!
Quant à Saroya, j'étais juste pressée que son masque tombe. C'est un monstre d'hypocrisie et ses pensées font vraiment peur. Finalement, ce n'est pas vraiment une "méchante" au sens strict du terme. C'est plutôt un "opposant" qui empêche les héros d'atteindre leur quête. 

Alors que nous sommes déjà au dixième tome, Kresley Cole arrive encore une fois à nous surprendre, et ce dès le début du tome, avec cette histoire de possession. Mais, l'histoire passe très bien, même si j'ai trouvé la fin de cette intrigue un peu bâclée. 
Au final, l'intrigue n'est vraiment pas importante mais cela permet de se reposer du tumulte des tomes précédents. Ici, tout tourne autour de Lothaire et de ses quêtes. Même si cela restait léger, j'ai apprécié cette accalmie puisqu'elle mettait en avant le duo Lothaire/Elisabeth. Bien sûr, la trame est la même que dans les sagas précédentes. Mais ici, pas d'ennui car finalement, l'amour ne suffit pas. Chacun doit apprendre à accepter les défauts de l'autre pour avancer ensemble. 

Ce qui est génial avec Kresley Cole, et c'est ce que je retrouve chez la plupart des auteurs que j'aime beaucoup, c'est qu'elle parvient à nous faire adorer un personnage qu'on détestait en une ou deux phrases seulement. Lothaire m'intriguait, me charmait, mais je n'aimais pas du tout sa façon d'agir. Or, au bout d'à peine deux pages du prologue, j'ai été totalement séduite par le personnage et bouleversée par ce qu'il a vécu
Si je devais choisir un mot pour décrire Lothaire, ce serait "stylé". Lothaire a un style, il le prône et le défend et il aime jouer de l'image qu'il a construite de lui. Ses réparties sont tordantes et son humour unique. Le style est léger mais en même temps, les descriptions nous entraînent dans les méandres des pensées de Lothaire et elles valent le détour

J'ai adoré ce roman, et comme d'habitude pour les livres que j'aime beaucoup, j'ai du mal à en parler. Lothaire a su répondre à mes attentes et, même s'il y a eu beaucoup d'éléments assez prévisibles, je ne suis pas déçue du voyage car le couple principal est juste hilarant

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire