Nouveautés

              
           

Prendre des risques

15 mars 2014



Une collègue d'anglais (ça fait trop bizarre de dire ça, mais trop cool en même temps!) corrigeait des copies hier matin dans la salle des profs. Elle m'a alors expliqué qu'elle donnait des points pour la "prise de risques", c'est-à-dire si les élèves prenaient le risque d'employer des tournures dont ils n'étaient pas sûrs. Et elle a conclu en me disant "Oui, prendre des risques c'est obligé". 

Du coup, j'ai médité cela et en fait, on peut l'appliquer à tout ce qu'on fait. Prendre des risques, au final, c'est accepter d'échouer et donc de souffrir. Mais en fait, c'est ce qui nous fait avancer. Sans risque, on reste dans une vie bien rangée (ce qui n'est pas négatif si c'est par choix qu'on le fait). Ce n'est pas mon cas. Je le fais car je refuse de souffrir davantage et que j'ai une peur terrible de ce que je ne connais...
Au final, j'ai l'impression de passer à côté de quelque chose de primordial... 

Cette semaine, j'ai croisé par deux fois le même caissier dans un supermarché (ce qui au final n'est pas vraiment un grand miracle puisque le supermarché en question est plutôt petit et que j'y allais aux mêmes tranches d'heures, mais bon passons). Il est trop trop mignon et a l'air super sympa (ce qui montre bien mon incroyable naïveté puisque je juge les gens sans même avoir engagé la conversation...)
Donc, j'ai décidé que ma prise de risque allait se porter sur lui (omg je stresse déjà, alors ça promet). J'y retourne demain et je croise les doigts pour qu'il ne soit pas là. 
J'espère juste qu'il n'est pas trop jeune (ça me bloque toujours alors qu'en fait, il n'y a pas de raison) et qu'il n'a personne (ce qui est beaucoup beaucoup moins sûr...) 

Croisez les doigts pour moi!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire