Nouveautés

              
           

Rome, Jay Crownover

28 juin 2016




Soyons clairs, j’ai été plutôt déçue par ce tome. J’attendais avec impatience de connaître l’histoire de Rome, ce soldat sombre et visiblement torturé par les horreurs qu’il a vécues sur le front. Son histoire avec Cora promettait de faire des étincelles, leur caractère étant totalement opposé. Cependant, j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire. Tout au long du roman, je me suis sentie extérieure à ce que vivaient les personnages principaux et cela m’a laissé avec un sentiment de frustration à la fin du roman. 

Pourtant, tout avait bien commencé. Rome était comme je me l’étais imaginé, avec cette dose de virilité et d’âme torturée qui lui allaient si bien. Quant à Cora, j’étais heureuse de la retrouver toujours aussi pétillante que dans les tomes précédents. En plus, l’histoire commençait exactement là où elle s’était terminée dans le tome précédent, quoi demander de mieux franchement ? 

Mon désenchantement est pourtant vite arrivé, notamment avec la rapidité avec laquelle se forme le couple principal. J’ai trouvé le tout bien trop rapide et assez survolé dans l’ensemble. D’accord, ils vont bien ensemble mais où sont passés les préliminaires ? Du coup, adieu la romance et bonjour la frustration. A force de souffler le chaud et le froid, je me suis perdue dans les méandres de leur histoire, ce qui est très regrettable. D’ailleurs, j’ai trouvé que chacun perdait de sa vivacité lorsqu’ils étaient ensembles. 

C’est quand même avec joie qu’on retrouve les membres du groupe toujours aussi soudés. Cependant, encore une fois, leur attitude très ambiguë à l’égard de Rome a eu le don de me taper sur les nerfs. Ils passent tous leur temps à engueuler Rome car il ne prend pas soin de Cora, puis à convaincre Cora que Rome est l’homme parfait. Non mais de quoi ils se mêlent! Bref, leur attitude assez moralisante m’a vraiment énervée et j’ai préféré la vision très fraternelle et confiante que j’avais eue d’eux dans le deuxième tome. 

Pour ce qui est de l’intrigue, ce n’en est une que de nom car on sait exactement qui est le méchant et on s’attend aux évènements qui arrivent. Clairement, ce n’est pas l’objectif de l’auteure de nous offrir une intrigue palpitante. Il s’agit ici avant tout de s’attarder sur le personnage de Rome, ce militaire qui se retrouver obligé de revenir à l’état civil et qui doit apprendre à exister de nouveau sans porter le monde sur ses épaules. Sur ce point là, j’ai trouvé l’évolution du personnage assez intéressante même si j’aurais voulu davantage de détails et d’approfondissement sur cette évolution. 

Vous l’aurez compris, ce tome m’a passablement déçue et même si mon envie de connaître l’histoire de Nash est toujours présente, je ne sais pas si j’aurais le courage de lire un roman de quatre cents pages avec une traduction au style assez répétitif. C’est dommage car cette série promettait des sensations fortes.

Chroniques des tomes précédents


2 commentaires:

  1. Je n'aurais pas dû lire ton avis ! Comme je n'ai pas encore lu le tome 2 je ne savais pas (je ne me doutais pas en tout cas) que Rome et Cora allaient finir ensemble, je me suis un peu spoilée ;~; Ceci étant dit, je suis quand même impatiente de le lire même si tu as été déçue, même si c'est l'histoire de Nash qui m'intéresse le plus ; )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, je n'ai rien révélé d'autres que le synopsis mais je comprends que tu ne t'y attendes pas du tout. C'est généralement à la fin des tomes qu'on nous laisse deviner qui seront les héros du tome suivant. Et tu as raison pour Nash, son histoire semble être bien. Mais je ne sais même pas si le roman est déjà sorti en vf. Par contre, j'ai bien envie de tester la série BAD du même auteur.

      Supprimer