Nouveautés

              
           

Le Talisman, Diana Gabaldon

15 janv. 2016

Juste Trois Mots : Aventures - Intrigues - Passion
Nombre de pages : 952
Éditeur : J'ai Lu
Date de sortie : 8 Octobre 2014

1968. À la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Écosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d'extraordinaires aventures...
Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Edouard Stuart d'accéder au trône, un événement qui marquerait le début d'une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu'on ne peut modifier le cours de l'histoire impunément...



J'ai tellement de choses à dire sur ce roman que je ne sais par où commencer. Première chose à savoir, je l'ai savouré du début à la fin, tournant les pages, parfois avec frénésie pour connaître ce qui allait arriver à Jamie et Claire, parfois avec lenteur pour savourer davantage leurs aventures. Cruel dilemme que de choisir entre avancer vite pour connaître enfin la fin des intrigues ou au contraire lire lentement afin de rester le plus longtemps possible dans l'atmosphère si frénétique de Outlander. 

Lorsque j'ai commencé le roman, je l'ai rapidement refermé afin de vérifier que je lisais le bon tome. Le début m'a complètement déstabilisée mais c'est une excellente idée de la part de l'auteur et cela donne beaucoup plus de piquant au récit. Finalement, on se prend rapidement au jeu et c'est avec plaisir que nous retrouvons notre couple chéri, arrivé à Paris depuis la fin du premier tome. Et qu'est-ce que ça fait du bien de les retrouver !! Jamie est... il est loyal et fidèle, mais également passionné et honnête. Il m'a fait rêver plus d'une fois et qu'est-ce qu'ils sont beaux tous les deux! J'ai beaucoup aimé le fait que chacun ait un caractère fort. Ils ne se laissent pas marcher sur les pieds par l'autre. Au contraire, leur relation est passionnée mais aussi faite de discussion et de compromis. J'ai vraiment beaucoup aimé que Jamie ne laisse pas son caractère de macho écossais du XVIIIe siècle prendre le dessus dans sa relation. Finalement, chacun est à l'écoute de l'autre et ça marche du tonnerre!

“– Claire... tu me tues, avec ou sans dague, chuchota-t-il, le nez enfoui dans mes cheveux.
Il me souleva de terre, me transporta jusqu’au lit et se laissa tomber à genoux à mes côtés.
– Je veux te faire l’amour, murmura-t-il, et je veux user de toi comme bon me semble. Et si tu souhaites toujours ta vengeance, alors prends-la, ne te gêne pas ; mon âme t’appartient et, avec elle, tous ses recoins les plus sombres.”

Mais ce n'est pas juste le couple qui m'a remplie de joie. Je me suis vraiment prise au jeu des intrigues liées aux Jacobites et finalement, je suis toute contente d'avoir mieux compris les conflits qui ont existé entre les Anglais et les Ecossais. Diana Gabaldon nous prend par la main pour nous expliquer chaque étape du conflit et ne nous lâche pas une seule fois. Au début, je l'avoue, j'ai eu vraiment peur. Je ne comprenais rien et je ne savais même pas dans quel camp était Bonnie Prince Charlie. Et pourtant, force est de constater que l'auteur a su me montrer clairement les intrigues complexes politiques, de sorte que je comprends  beaucoup mieux les raisons pour lesquelles les Ecossais, pour la plupart jacobites - c'est à dire en faveur du retour de leur prince Charles Edouard Stuart, catholique exilé lors de la prise de pouvoir du roi Georges, roi protestant - ont tout fait pour réhabiliter leur prince, au risque d'être considérés comme des traîtres. Pourtant, c'est une position complexe qu'affiche Jamie puisqu'il est au courant de l'avenir qui attend les Ecossais grâce à Claire. Tous deux vont alors tout faire pour tenter de changer le futur.

Ils sont donc à Paris pendant une grande partie du roman et qu'est-ce que j'ai apprécié de découvrir la France du XVIIIe siècle sous la plume de Diana Gabaldon! Elle nous dresse un portrait assez réaliste de la société française de l'époque, avec ses us et coutumes et je me suis plue à imaginer cette vie si lointaine. J'ai appris énormément de choses sur la cour du roi Louis XV et j'ai retrouvé des noms de personnages que j'avais déjà rencontrés au cours de mes lectures. C'est le cas du comte de Saint-Germain qui est également présent dans la trilogie des gemmes de Kerstin Gier. Il apparaît de la même manière comme un personnage sombre et empreint de mauvaises attentions. La cour du roi est remplie d'hypocrisie et de superficialité. Mais Diana Gabaldon ne se limite pas à la cour du roi mais nous montre également ce à quoi ressemblait la vie des pauvres à Paris. D'après les quelques vérifications que j'ai faites, l'histoire racontée par Diana Gabaldon est proche de l'Histoire même si elle est fortement romancée. Mais au final, ça marche avec moi. Je me rends compte que je retiens davantage de faits historiques que lorsque je dois lire un ouvrage purement historique.

Les personnages secondaires sont géniaux et très attachants. C'est le cas de Fergus que j'ai vraiment beaucoup aimé. Jamie le trouve alors qu'il vit dans une maison close et le prend sous son aile. Il est tout jeune, environ dix ans je crois mais il a déjà tant vu de la vie que c'en est effrayant. Qu'est-ce qu'ils sont mignons tous les deux! Jamie est une sorte de Dieu pour Fergus. Il le vénère et o-souhaite tout faire pour lui plaire. Vrai petit pickpocket, l'intrépidité et le courage du petit garçon m'ont fait fondre :)

“La paillasse de Fergus était vide. Il avait dû se réveiller en grelottant de froid et il s’était réfugié dans un abri plus chaud : il était blotti contre Jamie. Les deux têtes reposaient côte à côte sur l’oreiller, l’une rousse, l’autre brune, la bouche entrouverte. Je ne pus m’empêcher de sourire en les voyant.”

Et que dire de la seconde partie du roman où Jamie et Claire rentrent en Écosse ? Déjà, que j'aimerais vraiment vraiment beaucoup visiter un jour l'Écosse car les descriptions des paysages et de l'atmosphère des Highlands sont juste magnifiques. On se surprend à rêver et ça fait du bien. Pour ce qui est de la suite des aventures du couple principal, je me tairais pour éviter d'en dévoiler trop mais sachez juste que les péripéties s'enchaînent avec facilité sans nous déconcerter ou nous perdre. On trépigne d'impatience à l'idée de savoir si les plans de Jamie et Claire vont fonctionner.

Un roman à ne surtout pas louper, un vrai coup de coeur pour moi. Et bien sûr, je me suis précipitée sur le tome suivant. Et vous savez quoi ? Il est presque encore mieux :)



3 commentaires:

  1. Je les ai tous lus, même le dernier, en anglais, trop impatiente pour attendre ! J'adore les personnages, la façon d'écrire de Diana Gabaldon. Et, cerise sur le gâteau, je suis folle de la série télévisée. Les acteurs sont PARFAITS, l'histoire parfaitement rendue, les paysages sublimes (Toute la saison 1 est relative au 1er tome - voire aux 2 premiers chez J'ai Lu ) A ne louper sous aucun prétexte ! Nat :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison! Je suis actuellement en train de regarder la série et c'est vrai qu'on est vite envoûté :)

      Supprimer
  2. Très belle chronique.

    Ce tome 2 est le premier roman que j'ai lu en 2016 et qu'elle exploit réalisé par Diana. Aucun doutes pour le moment c'est mon coup de coeur de l'année comme le premier fut celui de 2015.

    Je ne sais pas si tu comptes lire directement la suite mais moi j'ai besoin de me reposer avant de continuer.

    RépondreSupprimer