Nouveautés

              
           

Qui de Nous Deux ?, Angela Behelle

17 juin 2015


Juste Trois Mots : Malsain - Interdit - Répétitif
Date de publication : Juin 2011
Genre : Romance érotique

Nombre de pages : 246


Un récit très spécial qui m'a dérangée de par son thème, mais qui garde un côté très addictif qui fait qu'on ne peut plus le quitter. 


Quelques mois après la mort de son mari, Mickie décide de reprendre le travail en tant que professeur de philosophie. Ayant été mariée pendant plus de neuf ans à un homme bien plus âgé qu'elle, elle a mis très tôt de côté toute sa féminité. Or, dès la rentrée, elle fait la connaissance d'un élève très mature, Alexis Duviel avec qui elle va développer une relation très particulière. 

Cette histoire tourne autour de deux personnages. D'un côté, Mickaella Valmur, jeune femme de vingt sept ans qui est veuve depuis quelques mois. Elle est peu sûre d'elle et manque de sensualité. Jeune professeur de philosophie, elle va commencer à donner des cours dans un lycée plutôt renommé. De l'autre, Alexis Duviel, un jeune de homme de dix sept ans qui est sûr de lui, très cultivé, avec un bon sens de la répartie et qui aime avoir le dernier mot. 
Dès leur première rencontre, le ton est donné. Alexis est bien au dessus de ses camarades de classe. Il a une manière bien à lui de réfléchir et semble mener le monde par le bout des doigts. J'ai eu du mal à accrocher à son personnage. Il parait très sûr de lui et semble rempli de doute un instant plus tard. Sa manière crue de parler ne m'a pas du tout emballée et encore moins le regard qu'on a sur la classe, dans laquelle les jeunes éphèbes n'hésitent pas à se masturber devant tout le monde. Vous trouvez ça sexy ? Moi, pas du tout. Et que dire de Julia ? Franchement, ça a été LE point noir du roman pour moi. Je suis d'accord pour un triangle amoureux (et encore, je n'aime pas vraiment ça) mais là ? La manière dont Alexis parle de Julia la renvoie au rang d'objet, et encore, je suis gentille. Il n'a aucune considération pour elle et ne voit en elle qu'un réceptacle. Charmant. 

Quant à Mickie, elle m'a choquée plus d'une fois. Comment peut-elle dès le début être aussi proche d'Alexis, qui, je le répète, est son élève ?? J'avais déjà lu une romance sur le thème de la relation professeur/élève mais au moins, dans ce roman, les personnages se battaient contre cette attirance interdite. Ici, rien de tout cela. Mickie fait tout ce que lui demande Alexis et ça va parfois très loin sans vraiment être sensuel. Je me nargue d'avoir lu assez de romance érotique pour ne plus être choquée par le genre. Et bien, je ne vous parle même pas de la dernière scène qui m'a tellement choquée (de par le cadre et le sujet) que je l'ai lu en diagonale accélérée. 
Clairement, le thème traité de cette manière n'est pas du tout pour moi. Pourtant, l'intrigue même de la société m'a séduite et je continuerai peut-être à lire la suite de la saga si les héros changent. 

Je n'aurais jamais penser dire ça un jour mais il y a beaucoup trop de scènes osées dans ce livre. Et il n'y a pas vraiment d'évolution entre ces scènes. Où est l'initiation ? Où est le charme, la séduction ? J'ai eu davantage l'impression d'une séance d'hypnose où l'héroïne se met à obéir à tout ce que lui dicte son maître.  
Cependant, ce roman est addictif. Je l'ai lu en une soirée, impossible de le lâcher. Est-ce parce que je voulais à tout prix comprendre le fin mot de l'histoire ou simplement parce que chaque scène apporte quelque chose au livre ? Je ne saurais le dire. Et je quitte donc ce roman sur une note très mitigée. Peut-on aimer et détester un roman en même temps ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire